Que faire après la seconde ?

Que faire après la seconde ?

Après la seconde, l’orientation scolaire joue un rôle essentiel pour votre avenir. La réforme engagée actuellement vise à permettre une orientation progressive de l’élève. Pour vous, comme pour tous les lycéens, c’est le moment de réfléchir sur vos enseignements spécialisés. Selon ce que vous aimez faire ou vos résultats scolaires, au terme de la classe de seconde, vous pourrez opter pour trois spécialités. Celles-ci devant être en adéquation avec les études supérieures envisagées.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Choisir sa spécialité : les questions qu’il faut se poser

La seconde est une classe décisive. C’est à ce moment que vous décidez de votre avenir. Pour choisir vos spécialités, vous devez donc vous poser quelques questions. Cette réflexion est indispensable pour personnaliser au mieux votre parcours scolaire.

En premier lieu, vous devez vous concentrer sur vos centres d’intérêt ou sur les activités que vous aimez faire. Il s’agit de déterminer vos matières préférées ou d’évaluer vos motivations pour la poursuite de vos études. Cette démarche permet de savoir si la voie générale ou technologique vous correspond, ou s’il est préférable d’opter pour une formation professionnelle.

Ensuite, vous devez examiner de près vos résultats scolaires. Ceci, afin de dresser une liste des matières dans lesquelles vous êtes à l’aise. Ainsi, vous saurez si l’orientation désirée est en adéquation avec les notes obtenues. Par ailleurs, cela vous permettra de focaliser vos efforts sur les matières importantes. Celles-ci influeront certainement sur la validation finale de vos vœux d’orientation.

Enfin, l’existence d’un projet professionnel peut aussi être déterminante pour le choix de la spécialité. Et si vous n’en avez pas encore, vous pouvez définir les secteurs d’activité qui vous intéressent. Cette étape vous permettra d’envisager différents parcours, sans avoir à choisir un métier en particulier. 

À titre d’exemple, si le secteur de l’informatique vous tente, sachez que vous pouvez y accéder aussi bien par la voie technologique que générale. Par ailleurs, en fonction de vos motivations, vous pourrez opter pour un BTS ou une école d’ingénieur.

Choisir la voie générale après la seconde

Après la seconde, si vous voulez renforcer votre culture générale et poursuivre vos études supérieures, la voie générale est recommandée. Ainsi, après le baccalauréat, vous pourrez vous inscrire à l’université ou dans une école préparatoire de votre choix.

Dans la majorité des cas, l’enseignement est théorique et ceux qui choisissent cette voie se préparent pour des parcours d’études plus longs (niveau master). Les domaines de prédilection sont la littérature, l’économie et la science.

Le nouveau système vise surtout une simplification des épreuves du baccalauréat qui privilégie le contrôle continu dans les classes qui succèdent à la seconde. Par ailleurs, les séries classiques (ES, S et L) sont vouées à disparaître pour laisser place aux spécialités.

En seconde, vous pourrez alors choisir 3 enseignements de spécialité, dont 2 sont à poursuivre en classe de Terminale. Ces spécialités sont associées à des matières du tronc commun, à savoir la philosophie, les langues vivantes, le français et le sport.

Selon votre profil et vos vœux d’orientation, vous pourrez choisir entre 12 spécialisations, entre autres : 

  • Les arts : la danse, le cinéma ou le théâtre ;
  • L’écologie, agronomie et territoire ;
  • Le numérique et sciences informatiques ;
  • Les sciences économiques et sociales ;
  • Les sciences de la vie et de la terre ;
  • Les langues, cultures et littératures étrangères ;
  • Les mathématiques.

Opter pour la voie technologique, pour des études plus courtes

La voie technologique associe des enseignements plus pratiques que théoriques. Elle mène principalement à des parcours d’études courts, bien qu’il soit possible de poursuivre à l’université ou dans une école préparatoire. La voie technologique vous convient parfaitement si vous voulez suivre une formation technique pointue.

Plusieurs séries sont disponibles au terme d’une seconde générale et technologique. On peut notamment citer les séries suivantes :

  • Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S) : pour tous les métiers du paramédical, du bien-être ou du social ;
  • Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable (STI2D) : pour les applications industrielles de la technologie. Cette série prépare à une formation d’ingénieur ;
  • Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) : pour les métiers du management, de l’économie ou du droit, avec la possibilité d’intégrer une école préparatoire ;
  • Sciences et technologies de laboratoire (STL) : cette série concerne tout ce qui est en rapport avec les manipulations en laboratoire, la physique-chimie et la biochimie-biologie.

Accepter une réorientation ou recommencer 

Si vous êtes en seconde générale ou technologique et que vous avez des difficultés scolaires, vous pouvez toujours envisager une réorientation vers une voie professionnelle. Selon les statistiques de l’éducation nationale, près de 4% des élèves sont concernés.

Cette option est idéale pour intégrer rapidement le marché du travail après le baccalauréat. En effet, grâce à un certificat d’aptitude professionnel (CAP), vous pouvez exercer directement un métier au terme de deux années de formation. Si vous voulez obtenir votre diplôme de fin d’études, vous pouvez aussi candidater pour un baccalauréat professionnel.

Dans certains cas, pour acquérir les connaissances manquantes dans les matières professionnelles, il se peut qu’un « stage passerelle » soit requis. 

Enfin, sachez que 10% des élèves de seconde recommencent leur année. L’objectif étant d’obtenir de meilleures notes pour intégrer les spécialités de leur choix. 

Vous pouvez aimer ces articles