Que faire après un bac +2 ?

Que faire après un bac +2 ?

Après un bac +2, selon vos objectifs personnels, vous disposez de plusieurs options. Ainsi, si vous voulez intégrer le marché du travail, il vous est possible d’engager immédiatement les démarches pour la recherche d’un emploi. Autrement, si vous envisagez de poursuivre vos études, il est également possible de vous inscrire pour une licence. Dans certains cas, si besoin, vous pouvez même changer de filière et vous réorienter en vous engageant dans un autre parcours.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Trouver un emploi

Après un bac +2, la perspective d’entrer directement sur le marché de l’emploi est une option qui revêt de nombreux avantages. Ceci, autant pour vous que pour les entreprises. Pour le diplômé, il s’agit de pouvoir intégrer rapidement le monde professionnel. Il vous permet notamment de disposer d’un revenu stable juste après le diplôme.

Pour les entreprises, l’objectif est de recruter des diplômés aptes à intégrer aisément leur structure. Le coté opérationnel étant particulièrement intéressant, spécialement au niveau de la réduction des coûts de formation. En effet, pour les cursus courts, le contenu des enseignements est essentiellement axé sur la pratique. Les diplômés sont donc aptes à travailler immédiatement.

Ce sont des avantages qui attirent chaque année de nombreux bacheliers dans les parcours pour un BTS ou d’un DUT. En effet, ils sont très recherchés par certains employeurs. Ainsi, les secteurs qui recrutent sont nombreux : le tourisme, la restauration, l’agro-alimentaire, l’industrie ou celui de la distribution. Les assurances ainsi que les banques sont les entités qui embauchent le plus de commerciaux et de conseillers.

Autrement, parmi ces entreprises qui recrutent, un contrat en alternance est souvent proposé, avec la possibilité d’une embauche directe après le diplôme. C’est une option intéressante pour vous dans la mesure où vous êtes assuré de trouver un travail immédiatement à la fin de votre formation.

Continuer ses études

Après un bac +2, de nombreux étudiants envisagent de s’inscrire dans un parcours qui leur permet d’obtenir un diplôme de niveau bac +3 ou bac +5. Dans la majorité des cas, ils choisissent une licence professionnelle qui peut être obtenue après une année supplémentaire. L’objectif étant la spécialisation qui représente un atout certain auprès des entreprises. Cette option est d’autant plus utile si le diplôme de départ n’est pas professionnalisant. Autrement, vous pouvez aussi continuer vers une licence générale.

Si vous êtes motivé, vous avez la possibilité d’opter pour un parcours plus long, sanctionné par un master (bac +5). L’inscription dans une université est souvent conditionnée par l’évaluation de votre dossier.

En revanche, si vous envisagez une inscription dans les écoles de commerce ou d’ingénieurs, il est souvent possible de passer par les admissions passerelles. Cependant, ces établissements sont très exigeants et il est préférable d’effectuer une année en classe préparatoire.

Dans tous les cas, que vous optiez pour une licence ou un bac +5, il est indispensable que vous disposiez des crédits nécessaires pour poursuivre. Ainsi, pour un bac +2, vous devez obtenir 120 ECTS contre 180 s’il s’agit d’un bac +3.

Par ailleurs, à souligner que pour un emploi durable, il est plus judicieux de disposer d’un diplôme de niveau supérieur au bac +2.

Changer de filière

Après un bac +2, vous pouvez aussi opter pour la double compétence. Il s’agit de vous inscrire pour une formation complémentaire et d’acquérir de nouvelles connaissances dans un autre secteur. La double compétence est un atout certain pour les recruteurs, mais également un élément essentiel qui peut impacter sur votre évolution professionnelle. Généralement, il est courant de combiner un diplôme technique avec une formation en management ou en marketing.

Autrement, vous pouvez également opter pour une réorientation. Celle-ci intervient surtout lorsque la filière que vous avez initialement choisie ne répond pas à vos attentes. Une reconversion est aussi envisageable si vous avez changé de projet professionnel. Dans ce cas, il faut prendre soin de définir votre nouveau métier ainsi que vos motivations. Celles-ci seront évaluées par les établissements au moment de votre inscription.

Si vous ne savez pas encore exactement ce que vous voulez faire, vous pouvez demander l’avis d’un conseiller d’orientation. Il pourra vous accompagner dans votre réorientation. Ceci, en vous aidant à définir un projet professionnel plus adapté à votre profil, vos capacités ou vos aspirations. Il peut aussi vous conseiller sur les filières à privilégier ou les établissements qui conviennent.

Étudier à l’étranger

Après un bac +2, vous pouvez aussi envisager d’aller à l’étranger pour différents desseins. Ainsi, soit vous continuez vos études, soit vous trouvez un emploi. Des études internationales pourraient être un atout à faire valoir auprès de vos futurs employeurs. C’est d’autant plus une expérience qui peut être très enrichissante sur le plan personnel. Il s’agit aussi d’un excellent moyen de progresser dans l’apprentissage d’une langue vivante.

Si vous préférez continuer vos études, vous pouvez vous inscrire dans une université qui délivre un diplôme reconnu sur le plan international. Autrement, mieux vaut vous renseigner sur les établissements qui proposent des parcours incluant des périodes de stages à l’étranger, par exemple.

Enfin, si votre projet professionnel est encore incertain, prendre une pause en voyageant peut être bénéfique. Une année sabbatique est l’occasion de vous pencher sur ce que vous voulez réellement faire. À ce titre, vous investir dans des activités qui vous intéressent est une option non-négligeable. En effet, ce serait un bon moyen d’enrichir votre expérience personnelle.

Vous pouvez aimer ces articles