Que faire après un DUT ?

Que faire après un DUT ?

Mélangeant théorie et pratique, le DUT a pour particularité de donner accès directement au monde du travail. Grâce à ses 10 semaines de stage minimum, cette formation permet en effet d’acquérir une expérience professionnelle dès les études. Pour autant, une grande partie des nouveaux diplômés choisissent de continuer leurs études dans les différentes filières qui s’offrent à eux. Selon la spécialisation, le choix ne sera pas le même, mais les alternatives sont nombreuses.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Continuer ses études après un DUT

En général, le DUT favorise la poursuite des études. En fonction des spécialités, les possibilités varient et les conditions d’accès peuvent être assez sélectives.

Les licences professionnelles

Les licences professionnelles constituent la suite logique d’un DUT. Durant 1 an, ils permettent soit d’acquérir une spécialité, soit d’approfondir sa formation initiale en accédant au niveau bac + 3. Quant aux autres licences, elles sont accessibles seulement après accord d’une commission pédagogique. A terme, elles mènent toutes au master (bac+5).

Intégrer un bachelor

Bien que cela puisse paraître étonnant, les bachelors accueillent aussi des détenteurs de DUT. Ce sont les écoles privées comme les écoles de commerce, d’informatique, du web et plusieurs autres établissements qui proposent cette alternative. Ici, le but principal est la professionnalisation. Et grâce aux différents stages en entreprise compris dans ce programme, un étudiant sortant du bachelor sera tout de suite apte à travailler. D’ailleurs, les enseignants qui interviennent lors des cours arrivent tous du monde professionnel. En pratique, ce cursus est un très bon moyen pour avoir un bac+3 et trouver immédiatement un emploi par la suite. Il s’agit aussi d’une bonne solution pour ceux et celles qui hésitent encore entre entrer directement dans le monde professionnel après un an ou poursuivre jusqu’au bac+5.

Les écoles d’ingénieurs

Pour accéder à ces écoles, des concours spécifiques sont à passer. Bien que certains établissements autorisent des entrées directement en 3ème année sous certaines conditions, il est préférable de passer par une prépa ATS pour optimiser ses chances.

Les écoles de commerce et de gestion

Après l’obtention du DUT, il est possible de passer des concours en admissions parallèles bac+2 pour entrer dans une grande école de commerce. Il y a aussi les concours pour intégrer le Programme Grande Ecole. Suivant les établissements, les modalités sont différentes et le nombre de places est variable.

Les écoles d’agronomie et vétérinaires

Selon les DUT, il est possible de faire le concours Agro-véto en voie C pour intégrer une école d’ingénieurs agronomique et vétérinaire. L’autre possibilité est de suivre une formation dans une classe préparatoire pour ensuite entrer dans une école de l’enseignement supérieur en agro-véto.

Trouver un emploi après un DUT

Bien que la majorité des diplômés du DUT poursuivent leurs études, ceux qui choisissent l’insertion professionnelle ont déjà de grandes chances de trouver un emploi.

Avec une première expérience professionnelle grâce aux stages ou à l’alternance, les étudiants avec un DUT sont très appréciés des recruteurs. Statistiquement, ces diplômés connaissent très peu le chômage. Mais il est à noter que certaines spécialités recrutent plus que d’autres. Les filières industrielles font partie de ces dernières, que ce soit dans le bâtiment, les transports, l’énergie, la chimie ou autre. Pour ce secteur, il est plus facile aux détenteurs du DUT d’accéder aux postes de cadres ou à un statut de profession intermédiaire. Dans l’industrie, les débouchés sont très importants pour les DUT en génie chimique, en chimie, en génie civil-construction durable, en génie mécanique et productique et en mesures physiques. Même les spécialités difficiles comme l’information-communication ou la statistique et informatique décisionnelle ont de très bon taux d’insertion.

Partir à l’étranger

S’expatrier pour un stage ou pour un séjour d’études une fois le diplôme obtenu, ce sont là les principales orientations pour les étudiants de cycles courts.

Les stages

En STS (section de techniciens supérieurs) ou en IUT (institut universitaire de technologie), en général, il n’y a pas de période d’études à l’étranger. Depuis 2007, l’introduction des stages Erasmus a cependant tout changé. Ces stages durent en moyenne trois ou quatre mois et se déroulent à 95% dans des PME.

Le DUETI

Un an d’études à l’étranger après le DUT est parfaitement possible. Le DUETI (diplôme universitaire d’études technologiques internationales) offre aux étudiants détenteurs du DUT l’opportunité de parfaire leur formation à l’étranger. Pour certains cas, le DUETI peut conduire à l’obtention d’un double diplôme. Cela permet d’entrer sur le marché du travail à l’étranger ou de poursuivre les études.

Se réorienter après le DUT

Un étudiant peut être engagé sur une formation de 2 ans en DUT mais se rendre compte qu’en cours de route que cette voie ne lui convient pas. Pour ce cas de figure, il n’est pas nécessaire d’attendre l’examen final mais juste une validation du diplôme universitaire de technologie par des contrôles continus. Pour ceux et celles qui souhaitent arrêter en cours de formation, plusieurs options s’offrent à eux.

En première année de DUT

En tant que diplôme universitaire, le DUT offre de nombreuses passerelles entre IUT et universités. Pareil aux facultés, des unités d’enseignements (UE) sont à valider. Donc, si un étudiant souhaite se réorienter en cours d’année, il devra se renseigner sur ces passerelles.

En deuxième année de DUT

Bien que vous ayez franchi la première étape de cette formation, arrivé en deuxième année, vous vous apercevez que décidément le DUT n’est pas fait pour vous. Pas de souci, vous pouvez aller vers une autre filière universitaire. Avec votre bac+1, vous avez validé des compétences qui ont des équivalences dans les facultés. Ce niveau ne vous permet cependant pas d’intégrer un bachelor. Si vous voulez atteindre ce but, il est important que vous finissiez votre DUT. Il est aussi possible de reprendre une formation, en BTS ou bachelor, en rejoignant une formation en rentrée décalée. Cela dépend des écoles qui proposent cette option. Cela permet également de ne pas attendre septembre pour la réorientation.

Pour se réorienter, il est également possible d’avoir recours à un accompagnement personnalisé pour ne pas perdre trop de temps. Premier Cap, en tant que plateforme en ligne, propose d’aider les étudiants et les parents dans toute cette multitude de voies qui sont disponibles.

Vous pouvez aimer ces articles