Que faire après un BTS ?

Que faire après un BTS ?

Directement aller dans le monde du travail ou poursuivre ses études ? Il s’agit de la question que se pose constamment un étudiant en passe de valider son BTS. Il est clair que les options à l’issue de cette formation sont vastes. Les débouchés professionnels sont très nombreux, car c’est un diplôme taillé sur mesure pour les entreprises.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les cursus d’études sont aussi très variés. Certains permettent même d’obtenir une double compétence. Alors que faire après un BTS ? Il est important de faire un choix qui dépend de ses envies personnelles et de ses futurs projets professionnels.

Continuer ses études après un BTS

C’est plus de la moitié des étudiants qui poursuivent leurs études après l’obtention d’un BTS. Voici les différentes options possibles :

Les licences professionnelles

L’accès à ce type de formation se fait par étude de dossier. La spécialité choisie ou envisagée doit avoir un lien avec la filière d’origine ou permettre une double compétence basée sur un projet professionnel. L’étudiant devra alors avoir un très bon niveau. Vous pouvez voir notre guide sur comment choisir sa licence professionnelle pour en savoir plus.

Intégrer un bachelor

Sous cette appellation, il y a différents types de formation, autres qu’un diplôme de niveau bac+3. En effet certains bachelors durent 3 ans mais donnent la possibilité à ceux qui le désirent de faire une quatrième année à l’étranger. Il s’agit d’une excellente alternative pour bénéficier d’une formation tournée vers l’international. 

Les écoles d’ingénieurs

Ces établissements proposent des admissions aux titulaires d’un bac+2 mais la sélection est rigoureuse. Pour avoir de belles chances, suivre une classe prépa ATS (adaptation technicien supérieur) en 1 an est vivement recommandé. La biologie, l’ingénierie industrielle, le génie civil, les métiers de la chimie et les métiers du paysage sont les spécialités proposées.

Les écoles de commerce et de gestion

Pour ces écoles, des concours spécifiques sont proposés. Selon les spécialités, le nombre de places aux BTS varie d’une école à l’autre. Une classe prépa ATS économie gestion d’un an est nécessaire. Mais quelques classes accueillent des BTS tertiaires.

L’autre possibilité qui s’offre aux étudiants est de suivre une formation complémentaire en 1 an. Cette option concerne quasiment tous les domaines, surtout ceux du tertiaire et de l’industrie.

Trouver un emploi après un BTS

Si l’étudiant compte ne plus poursuivre ses études, l’obtention d’un BTS lui permet déjà d’accéder directement à de nombreux métiers. Il faut cependant savoir que l’insertion dépend de la conjoncture économique et de la spécialité préparée. Quoi qu’il en soit, ce diplôme ouvre déjà les portes à une multitude de possibilités. 

Le BTS montre en effet de belles performance du côté de l’insertion professionnelle. Cette filière courte permet à de nombreux jeunes diplômés d’entrer rapidement dans la vie active. Selon les domaines, le taux d’emploi peut varier. Pour les sortants des BTS mécanique et structures métalliques, génie civil-construction-bois et coiffure esthétique, c’est plus de 70% de taux d’emploi. On peut même attribuer une mention spéciale pour le secteur de la santé, particulièrement au BTS opticien lunetier avec 95% des diplômés qui sont au travail. 

Il ne faut pas oublier qu’au sein de chaque domaine, les taux d’emploi peuvent varier selon l’option choisie. Par exemple, pour le secteur de l’hôtellerie-tourisme-restauration, 85% des diplômés dans l’option C sont en emploi contre seulement 54% de ceux issus de l’option B. Ce cas se retrouve aussi dans les BTS informatiques où 77% des titulaires en option A sont employés, contre 52% pour l’option B.

Partir à l’étranger

Aller à l’étranger pour continuer ses études constitue une aventure enrichissante que bon nombre d’étudiants rêvent de vivre. Juste après le BTS, cette option reste envisageable à condition de montrer une réelle détermination. Pour y parfaire ses connaissance sen langues étrangères ou pour du VIE (Volontariat International en Entreprise), cette expérience à l’extérieur sera un atout pour la recherche d’emploi dans le futur. Parfois, des études dans un autre pays peut aussi être assimilées à une pause. Mais en pratique, il s’agit surtout d’une véritable plus-value sur le curriculum vitae.

Se réorienter

Dans la vie rien n’est immuable. Si vous souhaitez changer de secteur d’études, il est tout à fait possible de se réorienter en cours de BTS ou après l’avoir passé. Bien sûr, ces changements se font sous certaines conditions. 

Se réorienter en première année de BTS

Changer de voie scolaire en cours d’année est possible. De plus en plus d’écoles proposent d’ailleurs des formations décalées qui commencent en janvier, voire en mars. En France, plus de 60 établissements offrent cette possibilité. Que cela soit dans le commerce, le marketing, la communication ou autres, il est facile de trouver ces écoles sur Internet. Cependant, il est conseillé de bien vérifier la nature du diplôme proposé ainsi que la reconnaissance de l’institut. Il faut aussi retenir qu’après une première année de BTS, il est impossible d’intégrer une L2 (licence2) à l’université.

Pour les étudiants qui veulent changer d’études en pleine année, il est conseillé d’avoir un projet professionnel pour éviter de se réorienter à nouveau et de perdre davantage de temps. Dans ce cas, il est possible de faire appel au service de Premier Cap pour se faire accompagner dans la réorientation scolaire. En plus, s’il y a entretien, le recruteur voudra savoir si le projet professionnel est bien cohérent et demandera la cause de ce changement de cap mais aussi le but recherché.

Faire une licence pro après un BTS

Dans ce cas de figure, si la licence pro correspond à la spécialité du BTS, on évoquera plutôt une suite logique au lieu de parler de réorientation. Dans le cas contraire, l’admission à une licence pro est soumise à certaines conditions. En l’occurrence, il faudra avoir un projet cohérent, des cours en commun entre le BTS et la licence pro et de bonnes notes. Dans ce contexte, notez que la candidature d’un étudiant aura plus de poids s’il a déjà réalisé un stage dans le domaine recherché. Si possible, il devra également trouver une entreprise pour l’alternance.

Aller à la fac après un BTS

Cette option est tout à fait réalisable. Évidemment, il faudra une certaine cohérence entre les études réalisées et celles envisagées. En fonction du BTS, il est possible d’intégrer une licence 2 ou une licence 3.

Se réorienter dans une grande école de commerce ou d’ingénieur

Pareil qu’avec la licence pro, cela est possible à condition d’avoir d’excellents résultats au BTS et d’être bien préparé pour les concours. Mise à part dans les plus grandes écoles de commerce, un diplômé en BTS peut entrer dans les établissements qui donnent cette formation. Pour intégrer une école d’ingénieur, passer par un prépa ATS est vivement conseillé.

Vous pouvez aimer ces articles