Changer d’orientation après le bac

Changer d’orientation après le bac

Changer d’orientation après le bac permet aux bacheliers d’envisager un autre parcours, malgré les vœux formulés au lycée. Changement de projet, refus dans la filière désirée ou volonté de prendre une année sabbatique, ce sont autant de raisons invoquées pour cette réorientation. Cependant, c’est une décision qui doit être considérée avec attention. En effet, plus qu’un changement de filière, elle est déterminante pour la réussite de votre projet professionnel.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pourquoi changer d’orientation après le bac ?

Changer d’orientation après le bac implique de s’inscrire dans une filière différente de celle préalablement envisagée au lycée. Si cette décision est souvent volontaire, elle peut s’imposer à l’étudiant, une fois le baccalauréat obtenu. Les raisons qui la motivent sont possiblement très diversifiées.

Selon les parcours, les conditions d’admission peuvent varier. Pour certains, l’obtention du baccalauréat est suffisante pour confirmer une proposition d’entrée. Pour les filières les plus exigeantes, les résultats aux épreuves du bac conditionnent l’acceptation du dossier d’inscription. À ce titre, lorsque les notes obtenues sont jugées insuffisantes, la réorientation s’impose d’elle-même.

Un changement de filière après le bac doit aussi être considéré si vous n’avez reçu aucune proposition d’admission via Parcoursup. Lors de cette première phase de résultats, malgré plusieurs vœux formulés, les établissements n’ont pas statué en votre faveur. Il est aussi possible qu’ils vous ont inscrit sur une liste d’attente. La réorientation est aussi une option logique si vous n’avez pas respecté les délais de réponse pour les propositions reçues.

Pour certains bacheliers, la réorientation s’inscrit aussi dans une démarche de changement de projet professionnel après le baccalauréat. Les évaluations effectuées n’ayant pas permis d’identifier une filière cohérente avec le profil de l’étudiant. Pour d’autres, c’est le parcours choisi qui n’est pas en adéquation avec la carrière envisagée. Cette réorientation après le bac vise donc à vous permettre de vous inscrire dans un parcours plus adapté à vos objectifs.

Quelle que soit la raison qui motive un changement d’orientation après le bac, ce processus est parfois utile, voire indispensable. En effet, il permet d’éviter les échecs au cours de la première année post-bac. L’objectif est avant tout de permettre à l’étudiant de poursuivre dans une filière qui contribue à la réalisation de ses objectifs personnels.

Réussir sa réorientation après le bac

Pour réussir sa réorientation après le bac, il existe certains points qui doivent être examinés. Les choix de changement de filière sont nombreux. Il est important que la branche choisie réponde à vos perspectives et contribue à la réussite de votre projet professionnel. Ceci, principalement pour vous éviter un échec en première année et pour vous assurer d’intégrer avec sérénité la vie active.

Une réorientation doit être réfléchie et se baser sur une analyse sérieuse du profil de l’étudiant et de son projet professionnel. La base étant d’identifier les éléments qui vous permettront de mieux vous connaître. Étape-clé d’une démarche de réorientation, cette évaluation comprend notamment un bilan de vos compétences. Une liste des domaines qui vous intéressent ou les traits de votre personnalité sont également pris en considération.

Le plus important étant que vous puissiez connaître vos envies. La question est de savoir ce que vous voulez être plus tard ou ce que vous ne voulez pas devenir. En plus de déterminer le métier que vous désirez exercer, il s’agit de choisir un parcours vous permettant de vous épanouir. Longues études ou une formation plus courte, les perspectives et les objectifs ne sont pas les mêmes.

Pour trouver l’établissement qui vous convient le mieux, vous pouvez assister aux différentes portes ouvertes organisées par les établissements. Renseignez-vous auprès des anciens étudiants. Ceci, notamment pour disposer des informations sur les conditions d’admission et les débouchés des différents parcours.

Dans cette démarche, il est recommandé de solliciter les services d’un conseiller en orientation. Il sera à même de vous assister pour votre bilan d’orientation. Par ailleurs, il peut vous assister pour trouver les filières susceptibles de convenir à votre profil et votre projet professionnel.

En tant que coach, il pourra aussi vous aider dans toutes vos démarches d’inscription. Il vous secondera, entre autres pour la recherche de renseignements sur les établissements, ou la rédaction de votre lettre de motivation.

Les possibilités pour changer d’orientation après le bac

Les possibilités de réorientation après le bac sont nombreuses. Vous pouvez opter pour les rentrées décalées. C’est une option idéale si vous ne désirez pas attendre une année avant de poursuivre vos études supérieures. Cette possibilité donnant accès à des formations de différents niveaux (bac +2, licence et master).

Les rentrées sont généralement organisées entre les mois de janvier et de mars. Selon le système, lorsque le semestre en accéléré n’est pas privilégié, les résultats en fin de parcours peuvent aussi être légèrement décalés.

Pour ne pas manquer ces rentrées, il est recommandé de se renseigner rapidement, dès que la décision de réorientation est prise. En effet, les places sont souvent limitées.

Pour ceux qui sont inscrits sur Parcoursup et qui n’ont pas reçu de propositions, faites appel à la Commission d’Accès à l’Enseignement Supérieur (CAES). Celle-ci étant habilitée à vous présenter des alternatives à vos vœux initiaux. Les propositions sont définies par rapport à des informations déjà fournies par l’étudiant. Généralement, il s’agit d’établissements dans lesquels des places restent disponibles.

Enfin, les démarches sur la plateforme Parcoursup sont soumises à un calendrier rigoureux. Vous pouvez vous inscrire directement auprès des établissements de votre choix. Dans ce cas, il est essentiel de connaître les conditions et les modalités d’inscription : recrutement sur dossier, concours ou simples entretiens. Il importe aussi de voir les périodes d’inscription.

Vous pouvez aimer ces articles