Quelles études pour devenir architecte ?

Quelles études pour devenir architecte ?

Vous souhaitez devenir architecte ? Retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur ce métier ci-dessous !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Présentation du métier d’architecte

Faire construire une maison ou réhabiliter un bâtiment est une tâche immense qui nécessite des connaissances et des savoir-faire spécifiques. De la réalisation des plans à la réception des travaux, l’architecte est le maître d’œuvre de la conception et de l’accomplissement du projet. Le rôle de l’architecte est de gérer tout ce qui concerne le fait de bâtir aussi bien dans le domaine privé que public, pour les bâtiments à usage d’habitation mais aussi sportifs, industriels, commerciaux…Il doit avoir des compétences techniques et artistiques mais aussi dans le domaine juridique, la gestion financière et le management.

Il prend en compte les besoins et les attentes du client, analyse la faisabilité du projet et dessine les plans du bâtiment en prenant en compte les règles d’urbanisme et le budget. Sa mission peut s’arrêter à cette étape de conception. Cependant il peut être amené à gérer la totalité du projet et à en suivre chaque étape : s’occuper du montage financier et des démarches administratives, procéder aux appels d’offres, négocier avec les différents corps de métier. Il est le garant de la réussite du chantier et du respect des délais.

Les formations / études pour devenir architecte

Pour se lancer dans des études d’architecture, il ne suffit pas d’être bon en maths et en dessin. Il faut avant tout être passionné par le sujet. Il faut aussi être curieux de tout et se construire une culture diversifiée. Les cours ne suffisent pas. Il faut lire, se rendre dans des expositions, au cinéma, s’intéresser à la mode, à l’art, aux tendances. 

Vingt écoles nationales supérieurs d’architecture dispensent les formations nécessaires au métier (dans toute la France). L’Institut National des Sciences Appliquées à Strasbourg (INSA) et l’Ecole Spéciale d’Architecture (ESA) à Paris offrent également des formations. Trois ans sont nécessaires pour obtenir un diplôme d’études en architecture. Le diplôme d’Etat d’architecte demande deux années supplémentaires. Une sixième année permet d’obtenir l’habilitation pour exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre et avoir le droit de s’inscrire à l’Ordre des architectes.  

La formation est dispensée dans l’une des 20 École Nationale Supérieure d’Architecture (ENSA) l’enseignement comprends deux cycles d’études :

  • Le DEEA : Ce premier cycle dure trois ans. Les enseignements sont consacrés à l’acquisition des fondamentaux : Informatique et géométrie, sciences et techniques, projet architectural et urbain, analyse urbaine, droit. Il est possible d’arrêter ses études et rentrer sur le marché du travail après le DEEA mais il ne confère pas le diplôme d’architecte. 
  • Le DEA : qui dure deux ans. Lors de ce cycle les étudiants doivent produire un travail personnel d’études et de recherches. Il faut également effectuer un stage de deux mois minimum à temps plein et soutenir un projet de fin d’études devant un jury.

Les frais d’études s’élèvent à environ 10 000€ par an et environ 6000€ pour la formation HMONP (l’habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre / 6 mois). Les élèves bénéficient du statut d’étudiant et des bourses d’État peuvent être accordées.

Rémunération : 

Le salaire brut mensuel d’un architecte débutant salarié d’une agence est d’environ 2 000€. 

Un architecte débutant peut espérer une rémunération comprise entre 25 000 et 30 000€ bruts par an.

L’architecte confirmé pourra prétendre à un salaire compris entre 30 000 à 70 000€ (cela dépend du statut de l’architecte, de l’importance de sa clientèle, etc.). Difficile d’évoluer lorsque l’on est architecte ! Un métier qui permet de bien gagner sa vie, notamment avec quelques années d’expérience. 

Dans le privé, vous exercez en cabinet d’architecture ou d’économiste de la construction. Vous pouvez également vous installer à votre compte. Dans le public, vous travaillez dans des ministères, des préfectures ou des collectivités locales.

Qualités, Capacités, Compétences : 

L’architecte possède un très bon sens créatif et plus particulièrement de dessinateur, car il doit être capable de dessiner tous les plans d’un bâtiment (plan au sol, plan de masse, élévation, coupes, perspectives…). De bonnes connaissances en histoire de l’art sont également indispensables lorsqu’il s’agit de rénover certains bâtiments. Dans ce cas, l’architecte doit être capable de reproduire des motifs ou des éléments d’architecture appartenant à un style particulier. L’architecte doit être aussi à l’aise avec un crayon qu’avec les logiciels de dessin utilisés pour réaliser les plans.


Rigoureux et précis, l’architecte possède également des notions juridiques, notamment en droit de l’urbanisme. Lorsqu’un chantier démarre, il peut toujours y avoir des imprévus, des retards ou des modifications. L’architecte doit donc être réactif, souvent disponible et résistant au stress.

Les capacités de l’architecte sont étroitement liées à ses qualités personnelles. Comme il travaille en équipe, il doit pouvoir s’adapter aux collaborateurs qui participent à chacun de ses projets. Savoir écouter est également une capacité inévitable : écouter les besoins des clients ou encore les retours de l’équipe de chantier. L’architecte est capable de prendre des décisions rapidement tout comme il est indispensable de savoir prendre des initiatives et être force de propositions auprès des clients et des collaborateurs. Et si arrêter des décisions entraîne forcément des conséquences, l’architecte est prêt à assumer ses responsabilités. 

Ces qualités et ces capacités sont complétées par des compétences acquises pendant les études et les différentes expériences professionnelles. Ainsi, étant un excellent dessinateur, l’architecte maîtrise la conception de plan sur le papier mais également sur les logiciels. Il doit donc disposer de compétences techniques et de création. Par ailleurs, connaître l’histoire de l’art lui permet de reproduire certains motifs d’un style particulier. Ces compétences professionnelles concernent également la gestion du budget attribué au projet que l’architecte doit pouvoir respecter et optimiser. En plus d’avoir le sens du travail en équipe, il est nécessaire d’avoir également un bon sens de la négociation. 

Débouchés et statistiques

En France, en 2020 on compte près de 30 000 inscrits au tableau de l’Ordre des architectes. Sur un total de 40 000 diplômés (tous diplômes confondus) 29% sont des femmes. Le métier d’architecte demeure majoritairement masculin, mais on constate une féminisation régulière.  Les femmes représentent aujourd’hui 29% des architectes en France, contre moins de 10 % il y a 30 ans. En 2018, les associations Arvha (Association pour la recherche sur la ville et l’habitat) et Architecturelles Hauts-de-France ont lancé le Réseau français des femmes architectes, notamment pour agir en faveur de l’égalité homme-femme dans le domaine professionnel de l’architecture.

Source : CIDJ 2020

Madeleine

Vous pouvez aimer ces articles

Share This