Orientation scolaire et expatriation : comment ça marche ?

Orientation scolaire et expatriation : comment ça marche ?

L’orientation scolaire en cas d’expatriation revêt une importance capitale, autant pour les parents que pour les enfants. En effet, qu’il s’agisse de poursuivre ses études supérieures à l’étranger ou de s’inscrire dans un établissement en France, le choix n’est pas toujours évident. Pour vous et vos proches, dès le collège, il faut avant tout recueillir des informations utiles qui vous aideront à faire les meilleurs choix pour votre avenir.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Orientation scolaire et expatriation : une démarche parfois contraignante

Pour les expatriés, l’orientation scolaire peut soulever des problématiques souvent complexes. Les contraintes liées à l’expatriation influent souvent sur le choix des établissements ou sur les voies d’études. Ainsi, plus que jamais, parents et enfants doivent prendre en compte différents paramètres dans leur réflexion, notamment ceux liés au pays d’accueil.

Qu’il s’agisse de la filière du baccalauréat ou du parcours pour les études supérieures, l’orientation scolaire dépend de nombreux facteurs. Ces derniers peuvent parfois remettre en question les décisions des parents quant à l’expatriation elle-même.

Ainsi, vous pouvez être confronté à de nombreuses questions. Celles-ci concernent notamment l’inscription pour passer le baccalauréat français et la disponibilité des différentes séries. Mais aussi la reconnaissance de l’établissement en France, l’intégration d’une université française ou la poursuite des études à l’international…

Ce sont autant de paramètres qui varient selon les pays d’accueil. En effet, même si vous êtes scolarisé dans une école française, les procédures d’inscription peuvent varier d’un pays à l’autre. Il est possible que les conditions d’études et les rythmes scolaires soient différents de ce que vous avez en France.

Les changements fréquents d’établissements sont inévitables du fait des déménagements. Cependant, ils peuvent aussi donner lieu à de nombreux inconvénients au niveau de la scolarité, notamment pour les voies d’études disponibles. Cette problématique est souvent rencontrée au moment de choisir un parcours universitaire.

La décision de rentrer en France peut être une option envisagée par les familles. Elles sont aussi libres de rester à l’étranger pour continuer des études supérieures à l’international. Dans tous les cas, l’important est de ne pas être limité dans vos choix.

Dans la mesure du possible, ces paramètres doivent être considérés en amont de la décision d’expatriation. Ceci pour éviter les conflits d’intérêts ou les tensions au sein de la famille. Ici, la réflexion doit être menée autant par les parents que les enfants. En effet, leurs envies et projets de vie sont à considérer. L’objectif étant de pouvoir concilier les besoins des uns et des autres.

Cependant, il est indéniable que n’étant pas sur place, il n’est pas toujours possible de disposer des informations nécessaires à cette réflexion avant l’expatriation. Les mêmes problématiques pouvant se poser au moment d’un éventuel retour en France.

Pour éviter l’isolement ou la perte de repères, faites appel à des conseillers d’orientation professionnels spécialisés. Chargés de vous conseiller, ils sont en mesure d’aider vos enfants à choisir une orientation efficace ou à identifier les différentes conditions d’admission. Il vous est aussi possible de leur confier les différentes inscriptions.

Que ce soit pour le lycée ou les études supérieures, ces conseillers ont pour mission de vous accompagner dans votre réflexion et vos décisions.

Les clés pour réussir une orientation scolaire pour les expatriés

L’orientation scolaire pour les expatriés peut être une démarche plus complexe qu’une orientation classique. Si vous avez directement opté pour une inscription dans une école française à l’étranger, vous disposez de conseillers en orientation aptes à vous guider.

Cependant, les moyens autant que les informations à votre disposition peuvent être limités. Ainsi, ils ne vous sont pas d’une grande aide. Pour y pallier, vous pouvez recourir à un coaching en orientation scolaire personnalisé.

Au collège, au lycée ou à l’universitaire, le coach vous aide à identifier les meilleures options. Il prend en considération vos objectifs personnels et les obligations de votre famille.

Ici, il est question de définir des choix cohérents qui prennent en considération les conditions liées à l’expatriation, sans compromettre le parcours scolaire. Pour ce faire, le coach en orientation pour expatriés est force de propositions et vous aide à recueillir toutes les informations nécessaires.

Les méthodes de coaching peuvent être légèrement différentes, car elles doivent s’adapter aux contraintes des expatriés. Ainsi, il est possible de réaliser des séances de travail en ligne, aux heures qui conviennent aux familles en fonction des décalages horaires. Le coach en orientation est aussi en mesure d’organiser des visites virtuelles. Il peut aussi vous inscrire aux conférences organisées par les différentes universités dans le monde.

Plus qu’un coach en orientation, ce professionnel peut aussi vous accompagner pour vos inscriptions auprès des établissements de votre choix. Si vous décidez d’intégrer une université en France, vous pouvez recourir à ses services pour constituer votre dossier d’inscription ou pour l’optimiser. Pour ce faire, vous pouvez formuler vos vœux sur Parcoursup.

Vous pouvez aussi vous inscrire à différents forums dédiés aux expatriés. Différents témoignages de familles et des conseils pratiques s’y trouvent. Les divers établissements actuels disposent également de sites qui vous renseigneront sur les filières disponibles ou les conditions d’admission.

En résumé

Dans tous les cas, pour réussir votre orientation scolaire, il est indispensable de prendre le temps de réfléchir. N’attendez donc pas le dernier moment pour y penser. Par ailleurs, quel que soit le niveau de votre enfant, prenez soin de considérer ses besoins, ses envies et ses aptitudes, ainsi que sa personnalité.

En tant que parent, vous devez garder à l’esprit que si l’expatriation présente de nombreux avantages, elle ne doit pas mettre en péril son avenir. Il est essentiel que la réflexion menée soit commune et que les décisions répondent au mieux aux aspirations de l’enfant.