Comment envisager au mieux des études en France après une expatriation?

Comment envisager au mieux des études en France après une expatriation?

Quand vient le moment du choix des études supérieures pour votre enfant, ce sujet devient d’autant plus crucial si vous êtes une famille expatriée. Doit il poursuivre ses études dans notre pays de résidence? Mais il peut y avoir certaines barrières : coûts prohibitifs ou offres non satisfaisantes.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La France occupe la 4e place des pays d’accueil, derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie ; elle est ainsi le premier pays non anglophone. Elle s’est dernièrement hissée à la 3e place mondiale du classement de Shanghai 2020. Cette année, 30 établissements français figurent au classement de Shanghai. L’université Paris-Saclay, sacrée première université française, fait son apparition dans le top 20

Ce qui fait que la France est un excellent choix pour aller étudier

Une offre de formations variée de plus en plus en adéquation avec les nouvelles exigences du marché du travail

Universités, Grandes écoles, BTS, DUT, bachelors, MBA, formations initiales ou par apprentissage, licences professionnelles… sont autant de cursus universitaires envisageables pour coller au plus près à son projet d’avenir, à ses compétences et aux perspectives d’embauche. De plus, ces cursus peuvent se faire pour certains en anglais.

L’attractivité académique française prônée par Choose France qui met la mobilité entrante au cœur du rayonnement international de la France

Les universités françaises et les grandes écoles bénéficient d’une excellente réputation grâce à un enseignement de qualité. 

Fortement subventionné par l’État, le coût des études en France est modéré pour les étudiants

Pour la rentrée 2020-2021, le droit d’inscription à l’université pour les ressortissants européens est de 170€ pour une année en cycle de Licence et 601€ pour une année de cursus en formation d’ingénieur. À cela s’ajoutent les cotisations de sécurité sociale qui s’élèvent à 225€ par an.

Des possibilités d’échanges universitaire à l’étranger en plein développement

Les programmes d’échanges universitaires, inexistant il y a plus de 30 ans, sont désormais quasiment obligatoires dans beaucoup de cursus, et garantissent aux étudiants une période d’au moins 6 mois à l’étranger. Il est donc souvent possible de passer une ou plusieurs années dans d’autres pays et même de préparer un double diplôme valable à l’étranger !

Une vie culturelle et intellectuelle intense

La France offre une vie étudiante privilégiée grâce à son cadre de vie, son patrimoine exceptionnel et sa vie culturelle dynamique.

Mais votre choix se porte peut-être aussi sur la France car ce sont vos racines et que c’est rassurant ou bien simplement parce qu’il est temps de rentrer, l’expatriation familiale étant terminée.

Quelques conseils pour réaliser un retour dans les meilleures conditions!

La plateforme nationale Parcoursup, l’équivalence des diplômes, le choix d’un cursus….sont autant de sujets compliqués à traiter depuis l’étranger ! 

Prenez les choses dans l’ordre, il y a 6 passages obligés

  1. Le projet professionnel envisagé
  2. Le cursus d’études supérieures correspondant
  3. Le diplôme d’études secondaires préparé à l’étranger
  4. Les démarches obligatoires (Parcoursup, équivalences et calendrier)
  5. L’hébergement potentiel
  6. Le financement.

Anticipez votre retour en France

Dès l’entrée au lycée/high school si possible ! Des décisions importantes peuvent être prises en amont (cours additionnels par correspondance, choix du bon établissement ou orientation par exemple).

Gardez en tête ! L’expérience d’expatriation est un ATOUT qu’il faut valoriser !

Faites vous aider et conseiller

Optez pour un accompagnement 100% en ligne et construisez un projet professionnel stable et structuré depuis votre lieu de résidence à l’étranger

Premier Cap la première plateforme d’orientation scolaire 100% en ligne pour les lycéens vivant à l’étranger souhaitant faire leurs études en France. Choisissez un coach professionnel et construisez ensemble un projet d’orientation d’études stable et structuré en fonction de sa personnalité, ses motivations, ses désirs et ses ambitions !