Orientation : je ne sais pas quoi faire plus tard

Orientation : je ne sais pas quoi faire plus tard

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’orientation est une étape importante de votre parcours scolaire et professionnel. Cependant, si les voies de formation sont nombreuses et diverses, il n’est pas toujours facile de faire un choix précis et définitif. Pour certains étudiants, si la voie est assurément évidente, pour d’autres, tout reste incertain. Si vous ne savez pas quoi faire plus tard, l’essentiel est de procéder par étape et de prendre le temps de la réflexion.

Le bilan personnel : pour mieux se connaître

Comme vous, de nombreux étudiants ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent faire plus tard. Pour commencer, un bilan sur le plan personnel est essentiel parce qu’il vous aide à mieux cerner ce qui vous êtes et à cerner vos envies ou vos objectifs non exprimés. Cette réflexion sur vous-même est nécessaire pour définir votre projet professionnel. 

Il s’agit principalement de répondre à plusieurs questions sur votre personnalité, sur les caractéristiques dominants, vos défauts, vos atouts, vos capacités ou encore vos aspirations. Cette auto-analyse est un excellent outil pour gagner en confiance et pour savoir ce dont vous êtes capable ou ce que vous désirez devenir. Ainsi, cela vous aidera à préciser vos objectifs personnels et professionnels. Ce bilan de personnalité s’impose comme un outil important pour vos choix de métiers.

Vous pouvez effectuer votre bilan personnel d’une manière informelle, selon votre rythme, en utilisant des outils de tests de personnalité ou des tests métiers. Cependant, faire appel à un coach peut s’avérer utile. Ainsi, vous pourrez avoir un accompagnement personnalisé tout au long de votre réflexion. 

Relever les domaines d’activité qui vous intéressent

Pour trouver la voie qui vous convient pour vos études, il est primordial de commencer une réflexion libre et efficace. Celle-ci débute par la suppression des contraintes extérieures et des idées préconçues. Ainsi, vous devez envisager tous les domaines d’activité possibles et relever celles qui vous plaisent le plus. Il est important de ne pas vous limiter dans vos choix pour des raisons extérieures. Pressions sociales, problèmes financiers, localisation géographique… ce sont autant de contraintes qui freinent la réflexion et limitent les possibilités.

Ici, vous devez prendre en compte votre bilan personnel car il vous servira à faire un tri efficace. Selon votre personnalité, vous devez relever les domaines d’activité qui vous intéressent et les parcours correspondants. Évidemment, vous pouvez faire l’impasse directement sur les domaines que vous n’appréciez pas. Par exemple, certains étudiants ne manifestent aucun intérêt pour les chiffres tandis que d’autres ne peuvent pas envisager de s’inscrire dans une filière littéraire.

Par la suite, il vous faut prendre les renseignements sur le contenu, les matières programmées, les débouchés, le taux d’embauche… Cela vous permettra de faire un classement par ordre de préférence.

Pour avoir plus de renseignements, vous pouvez vous rendre directement dans les établissements lors des journées portes ouvertes ou vous inscrire à des conférences d’orientation pendant lesquelles de nombreuses présentations sont organisées. Autrement, vous pouvez également demander l’avis des anciens étudiants, notamment sur les chances de trouver un travail après le diplôme.

Pour compléter votre réflexion, prenez conscience du type d’études que vous désirez suivre. Cursus court ou parcours long, les conditions d’études et les perspectives d’avenir ne sont pas les mêmes.

Ainsi, un parcours universitaire court vous permettra d’entrer plus tôt dans la vie active tandis qu’un parcours d’ingénieur sera plus long. 

Enfin, si votre principal objectif est celui d’intégrer rapidement le marché du travail, les formations en alternance offrent aussi la possibilité d’étudier tout en intégrant une entreprise. Faites la liste des filières qui proposent cette option à leurs étudiants et vous pourrez affiner votre choix.

Se projeter sur plusieurs années

Si vous ne savez pas encore ce que vous voulez faire, vous pouvez baser votre réflexion sur les tendances du marché de l’emploi. L’objectif est d’identifier les secteurs qui recrutent le plus et également les métiers d’avenir. Il ne s’agit pas de faire une analyse actuelle uniquement mais de faire des projections sur plusieurs années.

L’intérêt principal est de choisir une voie professionnelle qui offre des opportunités dans le temps. Parallèlement, vous pouvez aussi évaluer les niveaux de salaire des différents corps de métiers. Ainsi, vous aurez une idée de vos futurs revenus, une fois le diplôme obtenu.

Autrement, pour avoir une idée de ce que vous voulez faire, vous pouvez également vous projeter sur les années à venir. C’est un bon moyen d’évaluer l’impact de votre choix actuel sur votre futur. Si vous avez peur de vous engager dans une filière sans avenir, vous pouvez toujours vous inscrire dans une filière généraliste qui offre plus de débouchés et permet une réorientation plus facile. 

Vous inspirer des personnes que vous appréciez peut aussi vous aider à choisir une voie de formation. Il s’agit surtout des proches ou des personnalités publiques. Examinez leur parcours, leurs réussites et leurs échecs pour vous inspirer.

Enfin, si vous n’arrivez toujours pas à avoir une idée précise de ce que vous voulez faire, l’aide d’un coach en orientation est envisageable. Surtout si le temps de prendre une décision approche.

Vous pouvez aimer ces articles