Tout savoir sur la nouvelle réforme du bac

Tout savoir sur la nouvelle réforme du bac

La machine est en marche ! Depuis 2018, les lycéens entrés en classe de seconde appliquent la nouvelle réforme du baccalauréat et obtiendront pour la plupart le précieux sésame en 2021. Mais comment cette réforme s’organise-t-elle ? A quoi vont ressembler les nouvelles épreuves ? Que deviennent les bacs spécialisés ? C’est l’occasion de faire le point ensemble et de revoir en détails les dessous de cette nouvelle réforme du baccalauréat.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Que deviennent les différents baccalauréats ?

I. Le bac général et le bac technologique

La première grande nouveauté : les filières du bac général telles que nous les connaissons aujourd’hui (L, ES et S) sont supprimées et remplacées par un parcours composé de modules.

En revanche, les bacs technologiques conservent leur titre de filière (STMG, ST2S, STL etc…) mais appliquent également ce système de tronc commun + options (les options varient selon la filière technologique choisie).

1. Le tronc commun

En classe de Seconde :

  • Français
  • Histoire-Géographie
  • Enseignement moral et civique
  • LV1 + LV2
  • EPS
  • SVT
  • Physique-Chimie
  • Mathématiques
  • Sciences numériques et tehnologiques
  • Sciences économiques et sociales

En classes de Première et Terminale :

  • Français
  • Histoire-Géographie
  • Enseignement moral et civique
  • LV1 + LV2
  • EPS
  • Humanités numériques et scientifiques
  • Philosophie (Terminale uniquement)

2. Les enseignements de spécialités

S’ajoute à ce tronc commun un menu dans lequel chaque élève doit choisir ses enseignements de spécialités :

En classe de Seconde, les élèves n’ont pas encore à choisir des enseignements de spécialités mais peuvent en revanche choisir des enseignements optionnels (2 maximum) :

Les enseignements optionnels généraux :

  • Latin
  • Grec
  • LV3
  • Arts (arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, musique ou théâtre)
  • EPS renforcé

Les enseignements optionnels technologiques :

  • Management et gestion
  • Santé et social
  • Biotechnologies
  • Sciences et laboratoire
  • Sciences de l’ingénieur
  • Création et innovation technologiques
  • Création et culture-design
  • Atelier artistique

En classes de Première et Terminale les enseignements de spécialités sont obligatoires.

Les lycéens doivent choisir  3 options en Première puis 2 en Terminale. Attention, les options choisies en Première doivent logiquement être les mêmes en Terminale.

Concernant le bac technologique, chaque filière propose un menu d’enseignements de spécialités différents selon la série.

Les enseignements de spécialités du bac général :

  • Arts (arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, musique ou théâtre)
  • Ecologie/agronomie et territoires
  • Histoire-Géographie approfondie
  • Littérature et philosophie approfondies
  • LV3
  • Mathématiques
  • Numérique et sciences informatiques
  • SVT
  • SES
  • Physique-Chimie

3. Les enseignements optionnels

Enfin, viennent s’ajouter au tronc commun et aux enseignements de spécialités, des enseignements optionnels que chaque élève peut choisir ou non d’ajouter à son emploi du temps, parmi ces options, nous retrouvons :

En classe de Première (1 enseignement optionnel maximum) :

  • Arts (arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des Art, musique, théâtre)
  • Latin
  • Grec
  • LV3
  • EPS renforcé

En classe de Terminale (2 enseignements optionnels maximum) :

  • Arts (arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des Art, musique, théâtre)
  • Latin
  • Grec
  • LV3
  • EPS renforcé
  • Mathématiques expertes
  • Mathématiques complémentaires
  • Droits et enjeux du monde contemporain

II. Le bac professionnel

Le bac professionnel se prépare en 3 ans après la classe de 3èmeDans son ensemble, ce dernier reste inchangé suite à la récente réforme du bac.

En revanche, un projet de réforme du baccalauréat professionnel est en cours de construction. Ce projet consiste essentiellement à augmenter les heures des enseignements généraux existants et ajouter de nouvelles matières au programme. Les matières professionnelles quant-à-elles resteront inchangées.

A quoi vont ressembler les nouvelles épreuves ?

Deuxième grande nouveauté de cette réforme du baccalauréat, les épreuves finales ont été réduites au profit d’un contrôle continu renforcé.

I. Le Bac général

Le contrôle continu (40% de la note finale)

Le contrôle continu du baccalauréat s’évalue tout au long des années de Première et Terminale. Parmi ces enseignements continus, on retrouve pour le bac général :

  • Physique-Chimie (coeff.5)
  • SVT (coeff.5)
  • Histoire-Géographie (coeff.5)
  • LV1 (coeff.5)
  • LV2 (coeff.5)
  • EPS (coeff.5)
  • 1 enseignement de spécialité parmi les 3 choisis en début d’année de Première (coeff.5)
  • L’ensemble des bulletins scolaires des années de Première + Terminale (coeff.10)

Les épreuves finales (60% de la note finale)

Viennent s’ajouter au contrôle continu, des épreuves finales (1 en Première et 4 en Terminale) :

  • Français (un oral + un écrit au mois de juin en Première coeff. 10)
  • Enseignement de spécialité 1 (mois d’avril en Terminale coeff. 16)
  • Enseignement de spécialité 2 (mois d’avril en Terminale coeff. 16)
  • Philosophie (mois de juin en Terminale coeff. 8)
  • Un grand oral sur un sujet particulier, préparé tout au long de l’année de Terminale (mois de juin coeff. 10)

II. Le Bac Technologique

Le contrôle continu (40% de la note finale)

Parmi les enseignements continus du baccalauréat technologique, on retrouve :

  • Mathématiques (coeff.5)
  • Histoire-Géographie (coeff.5)
  • LV1 (coeff.5)
  • LV2 (coeff.5)
  • EPS (coeff.5)
  • 1 enseignement de spécialité parmi les 3 choisis en début d’année de Première (coeff.5)
  • L’ensemble des bulletins scolaires des années de Première + Terminale (coeff. 10)

Les épreuves finales (60% de la note finale)

  • Français (un oral + un écrit au mois de juin en Première coeff. 10)
  • Enseignement de spécialité 1 (mois d’avril en Terminale coeff. 16)
  • Enseignement de spécialité 2 (mois d’avril en Terminale coeff. 16)
  • Philosophie (mois de juin en Terminale coeff. 4)
  • Un grand oral sur un sujet particulier, préparé tout au long de l’année de Terminale (mois de juin coeff. 14)

Conclusion :

Dans son ensemble, la réforme du baccalauréat 2018-2021 vise à ne pas enfermer les lycéens généraux dans des cases comme cela pouvait l’être auparavant avec les séries S/ES et L afin de ne pas les limiter dans leur choix d’orientation post-bac.

En revanche, le bac technologique étant par essence, une formation spécifique, il semble donc logique que les baccalauréats technologiques conservent leur nom et leurs enseignements de spécialités propres à leur filière.